En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités

Challenge Innov’EPA

Par Florence Baizeau, publié le vendredi 10 mai 2019 11:34 - Mis à jour le vendredi 10 mai 2019 11:37
epa.png
Le vendredi 3 mai, de 10h30 à 16h30, 89 élèves de classes de Seconde, Première, de toutes filières, se sont réunis à l’Hôtel de Région de Lyon, avec l’association « Entreprendre pour apprendre ».

NNOV’EPA est une journée rythmée pendant laquelle des jeunes de différents établissements sont invités à relever un défi lié à une problématique sociétale ou d’entreprise.

Le vendredi 3 mai, de 10h30 à 16h30, 89 élèves de classes de Seconde, Première, de toutes filières, se sont réunis à l’Hôtel de Région de Lyon, avec l’association « Entreprendre pour apprendre » qui organisait cette journée ayant pour thématique « imaginer et bâtir le lycée de demain ».

A travers un challenge d’une journée, les élèves, répartis en équipes projet de manière aléatoire, ont appris à travailler ensemble, développer leur créativité et innover dans les réponses qu’ils apportent à une problématique qu’ils ont découvert le jour même. Ils étaient coachés par des professionnels du monde de l’entreprise et d’institutions publiques et vécurent ainsi une première expérience à leur rencontre.

Les lycées représentés :
• Lycée Aux Lazaristes de Lyon 5 / Seconde générale
• Lycée Albert Camus de Firminy / Première STMG
• Lycée Jehanne de France de Lyon / Première année de CAP service et commercialisation en restaurant
• Lycée Saint-Charles de Rillieux-le-Pape / Seconde MRCU

Trois projets montés par des lycéens ont émergé à la suite de la décision du jury :

➢ Le « lycée Eden », un lycée tourné vers la nature, le bien être pour tous, le numérique, et une constitution plus modulaire pour les espaces quotidiens, plus favorables aux échanges.

 

 

 

 

 

 

➢ Le « lycée Zen Pro », un lycée où chacun a un espace dédié loin des salles de cours, des couleurs relaxantes, un mobilier plus confortable, un travail possible en ilots, plus transversal entre les niveaux pour davantage d’échanges harmonieux.

 

 

 

 

 

 

➢ Le « lycée Dream Space », un projet où la lumière et les espaces verts sont davantage présents, des cloisons amovibles et des plafonds de verre laissent passer la lumière du jour, pour un espace propice à l’enseignement, de la musique, des espaces modulables pour transformer la salle de classe en cinéma, pour travailler à 15 ou à 30. Ce n’est plus l’élève qui s’adapte au lycée mais le lycée qui s’adapte aux élèves.